AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyMar 8 Oct - 18:01

La rue n'est pas très fréquentée, il n'y a aucun commerce ni aucun arrêt de bus, encore moins de bouche de métro. Peu de passage.


L'appartement est situé au second étage d'un bâtiment en comptant trois. Son placement n'est pas idéal. A cause d'un immeuble en face, le soleil n'arrive jamais directement à l'intérieur. L'appartement se compose d'une petite entrée donnant sur un séjour d'une quinzaine de mètres carrés dont un coin est aménagé en cuisine américaine. Deux fenêtres aux volets toujours clos percent le mur face à l'entrée. Depuis le séjour, deux portes s'ouvrent respectivement sur la salle de bains et sur une petite chambre dont la fenêtre est totalement occultée.

Le mobilier est sobre. Un sofa, une table basse, un meuble de rangement et un bureau occupent le séjour. Le seul détail véritablement frappant restant le mur complet prit par une bibliothèque remplie d'ouvrages médicaux et scientifiques assortis de quelques étagères de lectures plus littéraires. Un ordinateur portable partage le bureau avec une série de classeurs parfaitement alignés. Dans la chambre, un placard-penderie tient compagnie au lit.



Tout y est parfaitement rangé. Peut être même un peu trop.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyMar 8 Oct - 18:54

[-1 point de sang]

Thomas ouvrit les yeux. Un oeil à son réveil lui indiqua que le soleil n'était pas encore couché. Il referma les yeux. Il fallait qu'il reste calme.

* Tu ne peux pas rester comme ça. Il est tant d'aller chercher des réponses.*

Il se redressa sur son lit. Prudemment, il alla jusqu'à la porte de sa chambre et l'entrouvrit. A son grand soulagement, ses volets ne laissaient rien passer. Il pouvait être tranquille chez lui. Son "Sire"- il n'était pas encore habitué à cette notion- lui avait dit que le soleil était à éviter pour les vampires. Même si Thomas n'avait jamais été un cinéphile fanatique, ni un dévoreur compulsif de fictions littéraires, cela ne l'avait pas vraiment surpris. Y'a bien que des idiots pour croire que ça brille au soleil, se rappelait il avoir réussit à penser cette nuit là. Sans laisser son esprit divaguer davantage, le docteur Bellanger alla à la salle de bains. Là, le rituel commença. D'abord il se déshabilla et plia ses vêtements scrupuleusement. Ensuite, à l'aide d'une paire de ciseaux, il prit soin de sa barbe avant d'entrer dans sa cabinet de douche. Sa main se referma sur une bouteille de savon germicide acheté en pharmacie. Comme s'il devait être opéré dans les 12 heures, il se savonna avec application insistant sur les espaces entre les doigts et les orteils, les aisselles, le pli fessier et l'appareil uro-génital. Il se rinça abondamment.
Comme apaisé, il se dit que cette fois, une seule douche avait suffit à le calmer. De toute façon, chez lui il ne risquait rien. Tout était sous contrôle. Tout était propre et rangé. Tout répondait à une logique.
Après s'être séché avec une serviette propre, s'être coiffé et lavé les mains deux fois, il sorti, nu, de sa salle de bains pour aller s'habiller dans sa chambre. Il ouvrit son placard et hésita un instant. Ce soir, il avait prévu de sortir. Il avait prévu d'éclaircir la situation et de chercher des réponses. Son Sire lui avait dit que le plus important était que les mortels n'apprennent jamais l'existence des vampires, qu'il fallait suivre les règles de la Mascarade. Rompre la Mascarade l'exposait à se faire tuer par ses "congénères". C'est ce qu'il avait compris. Après un instant de délire complet, son Sire, lui avait affirmé qu'être de leur lignée était une force.


"Les Malkaviens partagent tous la folie, mais ce que les autres ne comprennent pas, ce qu'elle nous rend meilleurs" avait-dit avant de rire aux éclats.

Thomas ne comprenait toujours pas, lui. Mais il espérait bien dissiper cette sensation. C'était juste après cette phrase que son Sire avait murmuré que Thomas verrait tout cela de ses yeux au Louvre. De ce qui était arrivé après le mot "Louvre", le médecin légiste fraichement étreint n'avait que peu de souvenirs lucides. Une peur viscérale l'avait saisi juste après qu'il ait deviné ce sentiment dans les yeux de son Sire. Et puis des hurlements déments ... Les yeux révulsés de son Sire encore braqués sur lui alors que sa tête n'était plus relié à son corps ... Puis rien. La fuite. Jusqu'à la morgue, endroit le plus calme qu'il lui ait été donné de connaître.
Thomas eut un frisson en revoyant la scène dans son esprit. Puis il revint à son choix vestimentaire. S'il espérait rencontrer des vampires ce soir, peut être valait il mieux qu'il évite de s'habiller comme au travail. Il finit par décrocher de sa penderie un pantalon de costume sombre puis une chemise blanche tout deux enveloppés dans des housses plastiques. De son placard il sortit un tee shirt qu'il enfila. Il mit des chaussettes noires puis passa son pantalon. Enfin, il enfila sa chemise qu'il rentra avec attention dans son pantalon. Hors de question de faire un mauvais pli. Il acheva de se préparer en passant la veste assortie au pantalon. Le costume n'était pas fait sur mesure, c'était un milieu de gamme. Il mit sa montre et régla deux alarmes sur son téléphone après avoir tapoté quelques secondes sur les touches de son clavier : coucher du soleil, lever du soleil du jour, ou plutôt, de la nuit. Dernier détail et non des moindres, il téléphona à son travail. Après une sonnerie seulement, la voix de l'opératrice d'accueil se fit entendre, Caroline si la mémoire de Thomas était bonne ...

"Institut médico-légal de Paris, bonsoir.

- Bonsoir, Dr Bellanger, je souhaitais informer que je ne pourrais pas assurer ma permanence ce soir... J'en suis désolé. Je ne me sens pas très bien.

Et c'était vrai. Il ne se sentait clairement pas bien. D'abord, il était mort, techniquement. Et puis, pour le moment il avait l'impression de devenir fou, ou de l'être. Et si quelque chose l'embêtait, c'était bien de ne pas pouvoir travailler. Autopsier et investiguer sur les causes de la mort et les circonstances de la mort de quelqu'un le passionnait. Il n'avait pas fait médecine pour être un grand chirurgien. Il avait fait médecine pour la médecine légale.


- Bien, je prends note et je transmet. Prenez soin de vous.

- Merci. Bonne nuit à vous."

Sans s'attarder, il raccrocha. Dans sa poche de veste de costume, il glissa son portefeuille ainsi qu'une petite bouteille de solution hydroalcoolique. Dans l'entrée, il récupéra ses clés de moto et se chaussa. Ceci fait il sortit de chez lui et se désinfecta les mains. Direction le Louvre ... peut être y trouverait il des réponses ... 


Vers l'entrée du Louvre
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptySam 9 Nov - 2:05

En arrivant du Louvre

Thomas commençait à se sentir pâteux. Lent. Il gara sa moto et monta à son appartement.

Là minutieusement, il se déchaussa et se déshabilla. Une fois qu'il eut mit ses sous vêtements et sa chemise à la machine, il prit soin de nettoyer son costume en en enlevant les poussières et impuretés avec une brosse statique. Ceci fait, il rangea le costume dans une housse plastique. Méticuleux il se lava les mains et alla enfiler un caleçon.



De plus en plus embrumé, Thomas prit des notes, dans une écriture infâme de médecin, sur les informations qu'il avait pu apprendre. Bien sûr, loin d'être stupide, il prit garde à ne pas écrire une seule fois le mot vampire.



Satisfait du résultat, il alla s'enfermer dans sa chambre et sombra en torpeur. L'esprit flottant dans une mélasse de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyDim 10 Nov - 0:22

[-1 pt de sang]
Thomas se réveilla. Aussitôt, il se leva et alla se laver. Trois fois, comme à son habitude. Les multiples informations apprises la veille se télescopaient dans son esprit. La douche lui permit de s'apaiser un peu. Il s'habilla, prenant garde à la propreté de ses vêtements. Un tee shirt blanc, une chemise bleue et un pantalon noir.


Le médecin alla ensuite à son ordinateur portable et vérifia ses e-mails. Il prit ensuite soin d'envoyer un sms aux malkaviens, hors Philippe puisque celui ci avait une réunion importante.

Spoiler:
 


Enfin, il enfila son blouson habituel. Ce soir il devait absolument travailler. Et puis cela lui ferait du bien. Il vérifia d'avoir bien ses papiers et sa solution hydroalcoolique. Satisfait il allait mettre ses chaussures lorsqu'il eut une idée. Avec un sourire, il alla chercher une paire de gants en soie, ceux qu'il portait habituellement sous ses gants de moto en plein hiver. Cela serait parfait pour garder les mains propres.



Thomas était en avance. Un nouveau sourire étira ses lèvres. Peut être avait il le temps de manger, enfin boire. Il commençait à avoir sacrément faim. Un oeil à sa montre lui indiqua qu'il était encore tôt pour cette soirée. Songeur, il attrapa son téléphone puis se ravisa. Il ignorait comment véritablement se nourrir sur un humain. Il devait bien y avoir moyen de ne pas tuer sa victime .. Mais comment le savoir ... Alors qu'il partait il reçu un coup de téléphone. Fronçant les sourcils face au numéro de fixe inconnu, il décrocha :

"Docteur Thomas Bellanger, j'écoute."

C'était son primogène, il venait aux nouvelles

"Ca va Monsieur. Je suis bien rentré. Par contre je dois aller travailler ce soir, sous peine d'éveiller les soupçons. J'ai avertit les autres du clan dont j'ai les coordonnées. Et votre appel tombe bien ... Je ... Disons que j'ai faim, en fait, et je me demandais comment faire ... Quel est le B-à-ba de la chasse ? Cela tue-t-il nécessairement notre victime ? Comment faire pour que cela passe inaperçu ?"

Il avait conscience d'assommer un grand nombre de questions d'un seul coup mais l'affaire urgeait un peu. Il avait vraiment faim et n'avait que peu de temps. D'abord il fallait qu'il se présente à l'Institut médico-légal puis après il y avait cette réunion avec les malkaviens ...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyDim 10 Nov - 2:16

Thomas écouta attentivement Philippe. Les conseils qu'il lui prodiguait étaient précieux. D'ailleurs le médecin n'avait pas pensé à se nourrir sur des morts, mais pourquoi pas ? Finalement il sortit de chez lui et installa son kit main-libre sans cesser d'écouter son primogène. A sa question, il répondit :

"Eh bien ..."

Rapidement il vérifia à l'affichage de sa montre, le jour qu'il était.

"Nous sommes en week-end, donc service fractionné avec d'autres collègues ... Je devrais finir vers 2h du matin, peut être 2h30 si il y a un cas de dernière minute."

Thomas descendait ses escaliers. Entendant des pas venir depuis le rez de chaussée, le vampire songea soudain qu'il devait passer pour un humain. Il se concentra quelques instants en s'arrêtant durant sa descente. Lorsqu'il sentit son sang circuler, un sourire satisfait apparut sur ses lèvres et il reprit sa progression. En croisant un de ses voisins en charmante compagnie il lâcha un salut de politesse et un "bonne soirée" avant de retourner à son appel téléphonique.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyDim 10 Nov - 4:34

Le médecin arrivait à sa moto. Il sortit son casque de son coffre et réfléchit une seconde avant de donner une réponse à Philippe.

J'ai ça dans mes tiroirs.

Il avait bien insisté sur le "ça". Thomas ne cachait pas son avis quant au dress code changeant. Est ce là une tradition vampirique ? Pas vraiment s'il se souvenait bien des propos d'une des caïnites présentes le soir précédent à l'Antichambre.

Je vous rejoindrais dès que possible là bas. Mais il faudra aussi que j'assiste à la réunion avec notre clan. Je pense qu'il est aussi essentiel que j'engrange rapidement les informations dont nous disposons si nous sommes en guerre.


Une fois sa phrase terminée, il enfila son casque. Le casque modulable lui permit de ne pas malmener ni son oreillette ni son micro. Il enfourcha son véhicule et mit le contact.


Monsieur, si nous avons fini je vais raccrocher, je dois conduire et je préfère ne pas téléphoner en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyMar 19 Nov - 2:29

De là

Thomas n'avait mis que quelques minutes à rejoindre son appartement. Pressé, il monta rapidement jusqu'à celui ci et entreprit d'entrer. Il défit ses baskets et mis des chaussons, ôta sa veste et se lava les mains à la solution hydro-alcoolique avant de faire un pas de plus à l'intérieur. Précautionneusement, en veillant à ne rien toucher d'autre, il alla jusqu'à son placard. Etant donné qu'il avait rangé intégralement ses affaires le lendemain de son Etreinte, saisit par une nécessité de nettoyer et ranger correctement son espace de vie, il savait fort bien où trouver ce qu'il cherchait. Méticuleusement, il tira une boîte, la posa par terre, l'ouvrit et fouilla doucement en veillant à ne rien froisser. Après quelques secondes, il referma ses doigts sur ce qu'il cherchait.



Dans ses mains, une cravate blanche immaculée et une cravate à dominante blanche rayée de fins traits gris anthracite. Cela ferait l'affaire. Il referma la boîte et la rangea puis ouvrit un tiroir et en sortie une petite housse à vêtements. Il glissa la cravate immaculée à l'intérieur et la posa sur le lit avant de passer la seconde cravate au col de sa chemise. Il lui fallut s'y reprendre à trois fois. Le noeud n'étant pas parfaitement droit lors des deux premiers essais. Finalement, il reprit la housse et sortit de sa chambre.



Une fois la veste remise, les baskets relacées et les mains relavées, Thomas passa ses gants en soie et sortit. Il était désormais temps de se présenter au Louvre. Il était en retard. Il n'aimait pas être en retard.

Au Louvre


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Ban10
Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
Thomas Bellanger


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] EmptyVen 17 Jan - 2:10

En partant du Louvre


Thomas roulait à vive allure. Il se présenta rapidement à l'hôpital et, connaissant les lieux, n'eut aucun mal à accéder à un ordinateur. Pianotant rapidement, il nota l'horaire recherché sur un calepin, un sourire aux lèvres.

Spoiler:
 


Tandis qu'il s'activait, une infirmière l'interpella, surprise de le voir là.


Je fais de la recherche clinique et il me manquait une information factuelle à propos d'un patient.


Mensonge. Sans doute pas convainquant mais Thomas n'était pas réputé pour sa loquacité au travail. Elle le toisa un instant pour haussa les épaules en s'éloignant. Elle avait d'autres choses à faire.
Sans s'attarder davantage, le jeune homme se dirigea vers la sortie. Il pianota sur son téléphone tout en se dirigeant vers sa moto.


Prochaine étape son appartement.

Il y parvint rapidement. Ce n'était pas la circulation à cette heure ci qui risquait de le ralentir. Méfiant, il resta sur ses gardes sans parvenir à discerner quoi que ce soit de suspect.

Spoiler:
 


Il monta à son appartement après avoir laissé sa moto juste devant. Une fois chez lui, il se déshabilla, suivit son rituel de douche, puis, plus apaisé, entreprit de faire remplir un sac de type sport avec des vêtements pliés impeccablement, un ordinateur portable, un ensemble de vêtements noirs, le nécessaire de secours qu'il avait chez lui à disposition ... Il prit également des affaires de toilette.
Il opta pour une tenue sobre : jean noir et pull à col roulé noir recouvrant un tee shirt. Aux pieds il passa ses bottes de moto renforcées. Il enfila sa veste de moto puis quitta son appartement après s'être une dernière fois lavé les mains.

Direction l'IML


Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Ban10
Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty
MessageSujet: Re: Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]   Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Appartement de Thomas Bellanger [12ème arrondissement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 12 ème, 13 ème et 20 ème arrondissements (appelés les Tours) :: Archives-